5 min

VRAI ou FAUX sur les fibres

6 mai 2020 |

Check-up Santé

Présentes dans les fruits, les légumes, les produits céréaliers et les légumes secs, les fibres sont un élément essentiel de notre alimentation. Pourquoi faut-il en consommer ? Quelles sont leurs propriétés ? Découvrez si vous avez la fibre… alimentaire !

 

Il est recommandé de consommer 30 g de fibres par jour.

VRAI

Pourtant nous n’en mangeons pas assez : la consommation des Français est, en moyenne, de l’ordre de 17,5 g/jour. La recommandation actuelle est de 25 à 30 g de fibres par jour (dont 10 à 15 g sous forme soluble) pour les adultes. Des études tendent maintenant à recommander un apport de 30 g/jour pour diverses raisons de santé. Une consommation supérieure à 25 g/j participerait à la diminution du risque de diabète, de maladie cardiovasculaire et serait favorable au contrôle du poids. Pour obtenir cette quantité de fibres il est conseillé de consommer 800 g de fruits et légumes (min. 400 g) quotidiennement ; choisir des céréales peu raffinées et des légumes secs 1 à 2 fois par semaine.

Il existe une seule sorte de fibres

FAUX

Il existe deux types de fibres alimentaires : les fibres insolubles que l'on trouve principalement dans les céréales complètes, le son de blé, le son d’avoine, les légumes secs et certains fruits et légumes (pruneaux, pommes, figues, poireaux) et les fibres solubles présentes dans les fruits, les légumineuses (lentilles, pois chiche…), les agrumes, le riz... Ces deux familles de fibres ne se digèrent pas de la même manière.

Les fibres solubles et insolubles ont chacune leurs propriétés

VRAI

Les fibres solubles se trouvent plus souvent à l’intérieur des cellules végétales, en particulier, dans les fruits. Dans l'intestin grêle, les résidus alimentaires s'agglutinent sur les fibres solubles pour être ensuite évacués hors de l'organisme. Dans le côlon, les fibres solubles sont attaquées par les bactéries. Au contact des liquides, ces fibres deviennent visqueuses et favorisent ainsi le glissement des résidus.

Les fibres insolubles composées de lignine et cellulose ne sont pas digérées, ce qui a pour effet de faciliter le transit. Elles ont en outre la capacité de stocker les matières grasses d’où leur action hypocholestérolémiante.

Solubles ou insolubles, les fibres ont des effets non négligeables sur la digestion, la glycémie, la satiété et le métabolisme glycidique.

Les fibres permettent de réguler le transit

VRAI

Les fibres absorbent de 3 à 25 fois leur poids en eau. En conséquence, elles augmentent le volume des selles et facilitent leur migration dans les intestins. Au final, le transit est mieux régulé. Les fibres qui fermentent peu (son de blé) stimulent les mouvements du côlon et accélèrent le transit. Les fibres fermentescibles (artichaut) peuvent aussi contribuer à accélérer le transit, en favorisant le développement de la flore intestinale et la production de gaz à l’intérieur du côlon.

Paquerette Grange

mnh mag | newsletter

Suivez toute l’actualité de la MNH !

The subscriber's email address.

En validant votre email, vous acceptez de recevoir la newsletter « MNH mag »

Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscriptions présents dans chacun de nos mails.

 

banniere-bas.pngsite mnhEspace adhérent