5 min

Ouvrir son Dossier médical partagé en quelques clics

9 novembre 2018 |

Vie quotidienne
mnh mag, DMP, ministre des Solidarités et de la Santé, CNAM, Agnès Buzyn

Gratuit et confidentiel, le carnet de santé numérique doit enfin permettre à chacun d'accéder à ses informations médicales et de les partager avec les professionnels de santé de son choix.

En annonçant la généralisation du dossier médical partagé (DMP) lancée par la Caisse nationale d’assurance maladie (Cnam), la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn souhaite que « ce carnet de santé électronique devienne une évidence pour tous les Français. »

Fini le carnet de santé aux pages jaunies, maintes fois oublié en consultation. Chacun est invité à se rendre sur le site dmp.fr, pour créer dès à présent son dossier médical partagé. Après plus de 20 ans de projets repoussés et avortés, la Cnam a pris les choses en main pour mettre au point un DMP sécurisé qui doit faciliter la vie des usagers comme celle des professionnels de santé.

Tout devient possible sur dmp.fr

À l’occasion du lancement de l’ouverture de ce site dédié, la Cnam affirme avoir misé  sur l’extrême simplicité de ce dossier électronique qui doit à terme contenir l’historique des soins des derniers 24 mois automatiquement alimenté par l’Assurance maladie, vos pathologies et allergies éventuelles, vos traitements médicamenteux, les comptes rendus d’hospitalisation et de consultation et vos résultats d’examens (comptes rendus de radiologie, d’analyses biologiques, etc.).

 « L’objectif est d’ouvrir 40 millions de DMP dans les quatre prochaines années », a précisé Nicolas Revel, directeur général de la Cnam qui met toutes les chances de son côté pour y parvenir.

Près de 15 millions d’euros pris sur le budget informatique de la Cnam sont déjà inclus dans le budget quinquennal de la Caisse nationale pour en faciliter le déploiement et lancer une campagne d’information pour expliquer à chacun la marche à suivre.

Comment procéder ?

Forte du succès remporté par la Carte vitale que chacun a désormais adoptée, la Cnam salue entre autres l’engagement des pharmaciens et des infirmiers dont l’implication permet déjà l’ouverture hebdomadaire de 80 000 DMP depuis ces dernières semaines.

Aujourd’hui, près de 70 % des logiciels dont disposent les médecins libéraux seraient "DMP compatibles". Une première étape, selon Nicolas Revel qui souhaite le plus vite possible tourner la page des 500 000 DMP péniblement ouverts ces dernières années, dont seule la moitié serait finalement renseignés ! La ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, veut cette fois y croire. La Cnam assure que toutes les précautions ont été prises et que les Français l’attendent. Alors, comment procéder ?

Chacun peut désormais se rendre sur le site dmp.fr pour créer son carnet en ligne et télécharger l’application mobile dédiée.

Pour créer son DMP, il faut un code, que vous allez recevoir par mail ou par courrier dans les semaines à venir de la Sécurité sociale si vous y êtes bien affilié. Si vous ne l’avez pas obtenu, vous pouvez en faire la demande sur ce même site. Il suffit alors d’entrer son numéro de Sécurité sociale à quinze chiffres.

Pour l’heure, la campagne nationale d’information démarre et le carnet de santé électronique devrait enfin voir le jour.

Laurence Mauduit

 

mnh mag | newsletter

Suivez toute l’actualité de la MNH !

The subscriber's email address.

En validant votre email, vous acceptez de recevoir la newsletter « MNH mag »

Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscriptions présents dans chacun de nos mails.