5 min

Ne laissons pas la grippe nous gâcher l'hiver

19 novembre 2018 |

Santé
campagne vaccin contre la grippe

Tel est le credo de la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière lancée par le ministère des Solidarités et de la Santé.

Selon une enquête réalisée par BVA en septembre dernier pour l'Assurance maladie, 70 % des Français savent aujourd'hui que le vaccin antigrippal constitue le premier geste de protection contre le virus de la grippe. Ils sont encore plus nombreux (95 %) à reconnaître que la grippe peut entraîner des complications graves, voire mortelles, chez les plus fragiles.

Certaines idées reçues persistent

  • Le vaccin contre la grippe saisonnière n'est plus efficace. FAUX

L'efficacité est moindre chez les personnes âgées, mais le vaccin réduit les risques de complications et de décès chez les plus de 65 ans.

  • Le vaccin contre la grippe est dangereux. FAUX

La plupart des effets secondaires (douleur, fièvre...) sont transitoires et bénins et il est beaucoup plus dangereux d'avoir une grippe.

  • J'ai été vacciné l'an dernier et je n'ai donc pas besoin de me refaire vacciner cette année. FAUX

La composition du vaccin contre la grippe est actualisée tous les ans, car d'une année sur l'autre les virus qui circulent peuvent être différents.

La vaccination pour qui ?

  • Les personnes âgées de 65 ans et plus,
  • les personnes atteintes de maladies chroniques,
  • les femmes enceintes,
  • les personnes obèses,
  • et toutes les personnes en contact avec ces personnes à risque.

Et les personnels de santé ?

Certains vaccins sont obligatoires (tels que hépatite B, diphtérie, tétanos, poliomyélite, tuberculose, typhoïde) pour les personnels de santé, les étudiants des professions médicales et paramédicales selon les lieux où ils exercent ou la nature de leur activité.

La vaccination contre la grippe n'est plus obligatoire depuis 2006, mais simplement recommandée.

Une campagne spécifique

Cette année, une campagne spécifique est mise en place pour les établissements d'hébergement pour personnes âgées. La vaccination est fortement recommandée chez les professionnels de santé pour le bénéfice collectif qu'elle représente (le taux de vaccination contre la grippe tourne actuellement autour de 26 % tous professionnels de santé confondus).

Bilan de l'épidémie 2017-2018

  • 2,4 millions de consultations pour syndrome grippal
     
  • 75 467 passages aux urgences pour grippe, dont 9738 hospitalisations
     
  • 2 915 cas graves admis en réanimation
     
  • 13 000 décès attribuable à la grippe

Marie-Thérèse Holecek

 

 

 

 

 

 

mnh mag | newsletter

Suivez toute l’actualité de la MNH !

The subscriber's email address.

En validant votre email, vous acceptez de recevoir la newsletter « MNH mag »

Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscriptions présents dans chacun de nos mails.