5 min

La parole à... Malvina Tosetti, correspondante MNH

19 mars 2019 |

Infos MNH
Malvina Tosetti, correspondante MNH CHU Nice

Malvina est correspondante MNH au CHU de Nice depuis 2006, avec une particularité : elle consacre 100 % de son temps de travail à la MNH.

IMG_4906.JPG

Elle intervient sur 3 sites : l'hôpital Cimiez, l'hôpital Pasteur, l'hôpital de l'Archet ainsi qu'à la cuisine centrale (UCP).

Nous lui avons donné la parole.

Parlez-nous de vos principales missions pour la MNH

« Pour moi le dialogue est très important. Je reçois les adhérents pour faire le point avec eux sur leurs besoins ; ils préfèrent d'ailleurs se déplacer pour échanger.

Les dossiers MNH Prev'actifs sont un peu plus complexes, mais ne me posent pas vraiment de problème. J'ai eu une formation et le fait de travailler à temps plein pour la MNH m'a permis de bien assimiler le produit.

Les dossiers Prévoyance (décès, autonomie) sont beaucoup plus compliqués.

La plus grande partie de mon activité concerne les dossiers d'allocations complémentaires pour perte de salaire : je gère en moyenne 40 dossiers par mois.

Quels sont les aspects les plus plaisants de votre activité ?

Le contact avec les gens, le fait de se sentir utile. Par exemple, lorsque je traite les dossiers de perte de salaire je suis confrontée à des personnes qui peuvent avoir de gros problèmes, comme le surendettement et là l'aspect social de mon métier est important, j'essaie de leur apporter de l'aide.

J'ai également un bon contact avec le conseiller commercial MNH et participe à des actions de prévention avec la déléguée à la promotion de la santé.

Y a-t-il des aspects plus contraignants ?

Hormis quelques contraintes techniques liées au réseau informatique de l'hôpital et le fait de ne pouvoir récupérer directement les bulletins de salaire des adhérents puisque je n'ai pas les accréditations nécessaires, ce qui m'ennuie le plus est le niveau d'informations qui peut être donné en amont aux adhérents. Quelqu'un à qui on a donné des renseignements inexacts ou erronés, va venir me voir et je dois alors "rattraper" le dossier. C'est non seulement une perte de temps mais surtout de crédibilité du correspondant.

Quel est votre ressenti par rapport à votre poste ?

Je ne regrette pas mon choix, on ne fait jamais la même chose ; et si c'était à refaire je le referais. J'ai un contact privilégié avec les adhérents, il faut prendre le temps de les écouter, se rendre disponible et être réactif.
Je suis toujours joignable, par téléphone ou par mail.
 »

Malvina, une correspondante au service de la MNH... mais bien plus engagée encore, puisqu'elle est déléguée MNH Prévoyance et représente les adhérents lors des assemblées générales.

Interview Marie-Thérèse Holecek

 

mnh mag | newsletter

Suivez toute l’actualité de la MNH !

The subscriber's email address.

En validant votre email, vous acceptez de recevoir la newsletter « MNH mag »

Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscriptions présents dans chacun de nos mails.