5 min

Emmanuelle, chargée de communication au CHU de Nantes

14 août 2017 |

Métiers de la santé

Emmanuelle Dubois, 38 ans, est chargée de communication au CHU de Nantes depuis septembre 2000. Cette passionnée de séries médicales s'occupe plus spécifiquement des relations presse et du community management* de l'établissement.

COMMENT ÊTES-VOUS DEVENUE CHARGÉE DE COMMUNICATION AU CHU DE NANTES ?

Durant mon BTS d'assistante de direction, j'ai effectué des stages à la Cité des congrès de Nantes, puis dans une agence de communication qui travaillait pour la Cité. À l'époque, le directeur de communication du CHU travaillait avec ces deux acteurs nantais. Un emploi jeune se libérait au sein du service communication et il a appuyé ma candidature.

Tout est allé assez vite. Moi, la grande timide, je dois avouer que je me suis faite violence pour aller vers un poste de chargée de communication. Mais c'est une belle victoire !

VOUS ÉTIEZ SENSIBLE À L'UNIVERS MÉDICAL ?

Je ne connaissais absolument pas le milieu hospitalier, si ce n'est via des séries médicales ou des films. Mais j'étais sensible au service public dans sa dimension humaine, au service du plus grand nombre : patients, personnel hospitalier, population de la ville. On passe tous, une fois ou une autre dans sa vie, par un hôpital. Je reconnais que c'est un univers passionnant.

EN QUOI CONSISTE VOTRE MÉTIER ? QUELLES SONT VOS MISSIONS ?

Mon poste a énormément évolué au fil des ans. Aujourd'hui, j'ai en charge les relations presse et le community management. Je m'occupe de l'édition quotidienne et hebdomadaire du panorama presse. J'organise des conférences de presse. Je réponds à toutes les demandes de la presse, essentiellement ce que l'on appelle la PQR (presse quotidienne régionale). Cela représente un gros tiers de mon travail. Mais ce qui me prend de plus en plus de temps c'est l'animation des réseaux sociaux. Je gère les comptes Facebook, Twitter et Google + du CHU. Je m'occupe aussi de la chaîne Youtube et du compte Linkedin que nous venons juste de lancer.

J'assure l'animation, c'est-à-dire que je crée toutes les publications. J'essaie de publier 1 fois par jour sur chaque compte. J'ai en charge aussi la modération qui demande une veille permanente. Je réponds systématiquement à tous les commentaires qu'ils soient positifs ou négatifs.

QUEL STATUT AVEZ-VOUS ?

J'ai un statut de technicien supérieur hospitalier et je fais partie des personnels techniques. À la fin de mon emploi jeune, ma direction et plusieurs collègues m'ont poussée à postuler pour un concours sur titre de "technicien supérieur hospitalier". Je suis alors devenue fonctionnaire de la Fonction publique hospitalière.

COMMENT S'ORGANISE LE SERVICE ?

Le service est intégré depuis un an au sein du pôle patient, attractivité, communication, qualité.

Nous sommes 5 au sein du pôle communication (2 temps plein et 3 temps partiel) : 1 infographiste, 1 personne chargée de l'évènementiel et des activités culturelles, 1 personne en charge de la photo et de l'audiovisuel, 1 personne site web et journal interne et moi, attachée de presse et community management.

Notre particularité, nous sommes tous polyvalents et capables d'intervenir en transverse.

Service communication CHU Nantes

QUELLES SONT LES QUALITÉS INDISPENSABLES À CE MÉTIER ?

Je pense qu'il faut être sensible aux valeurs du service public. Il faut énormément d'imagination et être débrouillard. Nous travaillons avec peu de moyens, donc inévitablement on devient une sorte de "couteau suisse". La polyvalence est essentielle. Je dis souvent qu'il ne faut pas avoir "les deux pieds dans le même sabot".

Je mettrais aussi en avant la patience, la force de persuation, la disponibilité, la curiosité, la réactivité et enfin la pédagogie.

J'ai énormément appris depuis que je suis dans ce service. J'ai gagné en assurance.

QU'EST-CE QUI VOUS PLAÎT LE PLUS DANS VOTRE MÉTIER AUJOURD'HUI ?

J'aime la diversité de mon métier. Je travaille dans un établissement qui emploie plus de 12 000 personnes qui couvrent plus de 140 métiers sur 9 sites et des thématiques très diverses. J'ai la sensation que je ne pourrais trouver nulle part ailleurs un panel aussi riche.

Mes journées ne se ressemblent pas. J'essaie d'avoir une vision globale sur tout ce qui se passe au CHU. Je m'intéresse à énormément de choses. J'ai vraiment l'impression de participer aux soins, même si je ne suis pas une soignante.

Et puis il y a toujours de nouveaux projets à mettre en oeuvre, à initier. On ne s'ennuie jamais !

Découvrez la page Facebook du CHU de Nantes

* L'activité de community management désigne l'activité de gestion de la présence d'une marque ou organisation sur les réseaux sociaux et autres espaces communautaires.

mnh mag | newsletter

Suivez toute l’actualité de la MNH !

The subscriber's email address.

En validant votre email, vous acceptez de recevoir la newsletter « MNH mag »

Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscriptions présents dans chacun de nos mails.