15 min

Alerte rouge sur la santé des professionnels de santé

11 décembre 2018 |

Santé
alerte rouge sur la santé des professionnels de santé, Carnet de santé des Français et des personnels hospitaliers

Pour la 4e vague du baromètre Carnet de santé des Français et des personnels hospitaliers, la MNH a souhaité creuser la thématique de l'état de santé des personnels de santé. Ainsi, les enseignements clés et les résultats du volet barométrique sont détaillés dans un 1er chapitre de MNH mag puis dans un second chapitre ce sont ceux issus de l'étude approfondie sur cette thématique de l'état de santé des professionnels de santé, menée en collaboration avec le Professeur Didier Truchot de l'Université de Bourgogne-France-Comté et qui interroge divers professionnels de santé sur ce sujet.

I. Enseignements clés de notre volet barométrique Carnet de Santé

1) Grâce au climat de cet automne les Français ont été remarquablement peu affectés par des problèmes de santé : "seulement" 21 % de malades, soit 2 points de moins que lors des deux derniers automnes...

2) En revanche, "les cordonniers sont de plus en plus mal chaussés" : 38 % des personnels hospitaliers ont été malades au cours des deux derniers mois... c'est presque deux fois plus que la population générale et c'est 6 points de plus que l'année dernière à la même époque ! Causes ou conséquence de cela, leur satisfaction au travail s'effondre.

Comment expliquer cette situation gravissime sur la santé de nos professionnels de santé, particulièrement à l'hôpital ?

Le rapport scientifique très complet du Professeur Didier Truchot dresse un constat sans appel que l'on pourrait synthétiser ainsi :

II. Enseignements du rapport sur l'état de santé des professionnels de santé

1) Les professionnels de santé sont de mauvais élèves en termes de prévention :

2 soignants sur 5 (18 %) et surtout 6 médecins sur 10 (55 % des généralistes et 61 % des spécialistes) n'ont pas de médecin référent.

53 % des soignants - et plus de 6 infirmiers et aides-soignants sur 10 - ne se font JAMAIS vacciner contre la grippe.

2) Pire, nombreux sont ceux qui ont des comportements à risque que, pourtant, ils combattent auprès de leurs patients :

1 médecin sur 10 (11 % des spécialistes et 8 % des généralistes) consomme de l'alcool quotidiennement et 3 sur 10 en consomment plusieurs fois par semaine.

Plus d'un soignant sur dix (12 %) fume quotidiennement et près d'un sur quatre (22 %) fume occasionnellement... la prévenance observée double auprès des infirmiers et aides-soignants (20 à 22 % de fumeurs quotidiens) pour rejoindre les niveaux observés en population générale.

Plus d'un tiers des soignants (35 %) et près d'un infirmier (45 %) et aide-soignant sur deux (56 %) n'a aucune activité physique régulière !

3) Conséquence de cela, le surmenage/burnout, guette les professionnels de santé :

En moyenne, près de 6 professionnels de santé sur 10 travaillent le week-end (15 % presque toujours et 44 % régulièrement)... le chiffre culmine à 9 sur 10 auprès des infirmiers et aides-soignants.

Près d'un quart des professionnels de santé (23 %) a des troubles du sommeil quotidiens et la moitié en souffre au moins une fois par semaine (51 %).

Bref, il est urgent de s'inquiéter de la santé de nos professionnels de santé et même, comme le résume notre partenaire de la MNH le docteur Philippe Denormandie, de ne pas hésiter à adresser une impérieuse injonction à nos concitoyens :

Patients, prenez soin de vos soignants !

 

RESSOURCES

Volet barométrique Carnet de Santé :


Enseignements du rapport sur l'état de santé des professionnels de santé :


mnh mag | newsletter

Suivez toute l’actualité de la MNH !

The subscriber's email address.

En validant votre email, vous acceptez de recevoir la newsletter « MNH mag »

Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscriptions présents dans chacun de nos mails.