5 min

74es Journées Nationales d'Etudes du CEFIEC*

14 juin 2019 |

Infos MNH
Journées CEFIEC, 70 ans CEFIEC, TROPHEES CEFIEC 2019, MNH et nehs, partenaires du CEFIEC

Les 4, 5 et 6 juin derniers lors de ses 74es Journées Nationales d'études qui se sont tenues à la Maison de la Mutualité à Paris, le CEFIEC a fêté ses 70 ans d'innovation des formations en santé.

« 70 ans que le CEFIEC agit en faveur du meilleur enseignement pour les futurs professionnels de santé. 70 ans que le CEFIEC accompagne les évolutions du système de santé et permet à ses acteurs de s'y adapter pour une prise en charge des patients toujours améliorée. Des missions fondamentales qui ont conduit inévitablement le CEFIEC, la MNH et la Banque Française Mutualiste à entretenir des relations partenariales et affinitaires depuis de nombreuses années. Et désormais, le CEFIEC pourra également compter sur le soutien de nehs, Nouvelle Entreprise Humaine en Santé, groupe fondé par la MNH en 2018 sur ses valeurs de solidarité.»

Gérard Vuidepot, président de la MNH et de Nehs

Un ouvrage anniversaire

A l'occasion des 70 ans du CEFIEC, la MNH, la BFM et nehs ont souhaité réaffirmer leur engagement auprès du CEFIEC en soutenant la réalisation d'un ouvrage anniversaire retraçant l'histoire de l'association, ses évolutions et ses engagements à faire grandir par la formation, celles et ceux qui choisissent de prendre soin des autres et de leur santé.

ouvrage anniversaire 70 ans_0.jpg

 

Trophées du CEFIEC - les lauréats

les lauréats des TROPHEES CEFIEC_1.jpg

Les lauréats en présence de Martine Sommelette, présidente du CEFIEC et des différents partenaires 

A travers un concours national, le CEFIEC valorise et récompense les meilleurs travaux de recherche réalisés en fin de formation

Mémoires de fin d'études d'initiation à la recherche en soins infirmiers : IFSI

  • Lauréate : Julie Aupias, région Pays de la Loire pour son mémoire qui fait la part belle au respect de l'autonomie et du choix du patient dans un contexte de pathologie psychique. La dépendance psychique réduirait-elle la personne à un "objet de soin" ? Telle est la question qui a permis de construire ce travail de recherche. Comment se positionner, comment considérer l'autre ? Autant de questionnements qui ont mené à une recherche de très grande facture.
  • Le jury a également remis un prix coup de cœur à un travail écrit par Violaine Collin, intitulé : Vous avez un message.
     

Articles scientifiques issus de mémoires de fin d'études : IFCS

  • LauréatArnaud Dewallers, région Nord Pas de Calais, pour un article intitulé Le cadre de santé formateur à l'ère de l'universitarisation de la formation infirmière. Dynamiques identitaires et enjeux de la professionnalisation. A l'instar de nombreux formateurs, Arnaud Dewallers requestionne la place du formateur à l'ère de l'universitarisation, son rôle, son devenir, sa place.

Prix coup de cœur dans la catégorie Master

  • Lauréat Carine Sanchez pour son article intitulé : L'apprentissage du prendre soin en IFSI. Pour une prise en compte des processus psychiques inconscients dans les pratiques d'études des ESI. 

Et pour la première fois, le concours était ouvert aux aides-soignants

Travaux des aides-soignants/auxiliaires de puériculture, module relation-communication et situation relationnelle vécue en stage

  • Lauréat Arnaud Godard, région Rhône-Alpes pour un travail intitulé : Communiquer avec un patient amputé. Le point de départ de cette "recherche" émanant du terrain est le fait que l'apprenant a été confronté à la violence physique et psychique d'un patient en phase de deuil, conséquence de son amputation récente. Il a ainsi cherché à comprendre comment se positionner, comment communiquer avec ce patient.

 

* Comité d'entente des formations infirmières et cadres

+ D'INFOS

mnh mag | newsletter

Suivez toute l’actualité de la MNH !

The subscriber's email address.

En validant votre email, vous acceptez de recevoir la newsletter « MNH mag »

Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscriptions présents dans chacun de nos mails.