10 min

4 Ailes pour la santé publique : du rêve au raid !

13 juin 2019 |

Loisirs & Culture
4 Ailes pour la santé publique

Du 21 février au 3 mars, Clémence et Céline se sont lancées, au nom de l'association 4 Ailes pour la santé publique, dans le plus grand raid automobile étudiants d'Europe : le 4L Trophy.

L'association a été créée en 2017 par 2 élèves directrices d'établissement sanitaire, social et médico-social (D3S) de la promotion 2017-2018 de l'Ecole des hautes études en santé publique (EHESP). Retrouvons-les pour partager avec elles cette aventure hors du commun.

IMG_20190220_113602_764.jpg

Clémence et Céline

Vos premières réactions au retour de cette course

« Incroyable ! Comme on dit, le 4L Trophy ça ne se raconte pas mais ça se vit ! Contentes aussi d'être arrivées car on commençait réellement à sentir la fatigue.

 

IMG_20190221_132015_297.jpg

Je pense qu'on aurait pas pu faire un meilleur raid que celui-là. Les conditions météo étaient parfaites, pas de pluie ni de neige, des températures douces et très agréables la journée. Nous avons loué la voiture à une association et nous tenions sincèrement à la remercier car nous n'avons eu absolument aucun problème sur la voiture, aucune panne. On a eu beaucoup de chance. Une ambiance de folie que ce soit sur la route ou sur le camp. Des rencontres dont nous nous souviendrons ! Une expérience extraordinaire. En résumé, ça en valait la peine ! ».

49318280.JPG

Comment se déroulait une journée d’étape ?

« Levées entre 7h30 et 8h30. Pliage et rangement de la tente/duvet. Petit déjeuner. Vérification des niveaux de la voiture et c'est parti pour une journée de route de 600/700 km (excepté les journées de pistes dans le désert). Nous sommes 6 équipages à prendre la route ensemble. On fait de nombreuses pauses au cours de la journée pour faire le plein de la voiture ou dès qu'il y a un problème mécanique sur l'une des 6 voitures. Le midi soit on fait une pause de 1h-1h30 soit on grignote rapidement.

IMG_20190222_142518_0.jpg

Nous arrivons au camp vers 19h. Direction l'écran géant pour faire le bilan de la journée avec Jean-Jacques (directeur du 4L Trophy) puis briefing pour la journée suivante. Retour au camp, montage de la tente et apéro entre équipages.

IMG_20190222_142624.jpg

Ensuite dîner, puis on profite de la soirée pour discuter et partager des moments avec les autres équipages. Coucher vers 23h/minuit ».

IMG_20190224_222038_283.jpg

« Avec les autres équipages il y a eu beaucoup d’entraide, de partage, de soutien. Dès qu’un équipage était en panne tout le monde s’arrêtait et attendait. Une très belle aventure humaine ».

 

49383127_0.JPG

Vos souvenirs ou anecdotes les plus marquants

« Le départ donné par Jean-Jacques : 3, 2, 1… c’est parti ! un grand moment d’excitation et nous voilà sur les routes prêtes à affronter 6 000 km».

49358068_0.JPG

« Des paysages à couper le souffle, la beauté du Sahara, et la 1re piste du désert où nous nous retrouvons ensablées, le détour non prévu lorsque nous nous sommes perdues mais qui en valait la peine avec en prime un paysage de toute beauté et le coucher de soleil ».

49380380.JPG

« Et surtout notre rencontre avec les enfants du désert ! »

Le 4 L Trophy c’est aussi une aventure solidaire puisque les équipages emportent dans leurs bagages du matériel scolaire, des vêtements de sport…

Clémence et Céline avaient apporté des fournitures scolaires, des ballons de foot, des sacs, vêtements et chaussures de sport, des peluches, des jouets, et au titre de l’association 4 Ailes pour la santé publique (la seule asso santé publique du raid), elles ont remis 2 fauteuils roulants et 2 tensiomètres.

IMG_20190227_113129.jpg

Mais c’est aussi une aventure humaine puisque chaque année 40 équipages peuvent devenir le temps d’une journée, ambassadeurs de l’association Enfants du désert et réaliser des animations avec des enfants des écoles situées dans un village en plein désert.

Parlez-nous de votre rencontre avec les enfants du désert

« Une journée placée sous le signe de l'émotion. Nous avons été accueillies par les enfants et l'enseignant. Ils nous ont chanté des chansons traditionnelles mais aussi des chansons en français en terminant bien évidemment par l'hymne marocain. Puis nous avons partagé des activités ludiques avec eux : escrime, peinture, jeux de société, coloriage...».

IMG_20190227_113634.jpg

 

L’une des activités consistait à customiser et à assembler des supports créés par des personnes âgées du Centre d'Hébergement et d'Accompagnement Gérontologique (CHAG) de Pacy-sur-Eure pour en faire des porte-clés. Les enfants ne parlant pas le français, la maîtresse nous a aidées à expliquer notre projet. Afin d'en faire un vrai échange intergénérationnel, nous avons montré aux enfants des photos des personnes âgées ayant participé, photos accompagnées de leur prénom écrit par elles-mêmes en arabe. L'activité a débuté avec 5-6 enfants et a fini avec une grande partie des enfants de la classe, c'était donc un succès ! Tous ont été très appliqués et créatifs.

Après une telle aventure, quels sont vos projets pour l’avenir ?

Clémence

« J’ai envie de repartir très vite à l’aventure pour découvrir de nouveaux paysages, partager encore des moments comme ceux-là. Je me renseigne sur les raids existants.»

Céline

« Je prépare un montage vidéo afin de partager cette aventure avec les personnes âgées du CHAG de Pacy-sur-Eure qui sont impatientes de voir les images. Par la suite j’aimerais continuer à voyager, à découvrir par la route d’autres cultures… et si possible à plusieurs car l’expérience est plus fun en groupe ! »

L'équipage 2019

IMG_20190225_110825.jpg

  • Céline, 26 ans, admise au concours de la fonction publique hospitalière 2017 de directrice d'établissement sanitaire, social et médico-social (D3S) a intégré la promotion 2018-2019 de l'EHESP pour une formation de 2 ans.
  • Clémence, 27 ans, admise au concours 2017 de technicien sanitaire et de sécurité sanitaire, a effectué une formation à l'EHESP où elle a rencontré Céline. Elle est actuellement stagiaire au sein de l'Agence régionale de santé (ARS) Nouvelle-Aquitaine à la délégation départementale de Gironde à Bordeaux.

Clémence et Céline ont terminé à la 101e place sur 1 000 lors de la première boucle dans le désert !

La MNH, sensible à l'engagement et aux valeurs de l'association 4 Ailes pour la santé publique l'a soutenue en lui octroyant une subvention.

IMG_20190220_140936_0.jpg

Propos recueillis par Marie-Thérèse Holecek

 

 

 

 

 

+ D'INFOS

mnh mag | newsletter

Suivez toute l’actualité de la MNH !

The subscriber's email address.

En validant votre email, vous acceptez de recevoir la newsletter « MNH mag »

Vous pourrez facilement vous désinscrire à tout moment via les liens de désinscriptions présents dans chacun de nos mails.